Ville De Tanger

ville casablanca
Tanger la Porte du Maroc Choisie par sa Majesté Hassan II, comme capitale d'Eté, Tanger est pendant deux mois, le siège d'une intense activité manifestations brillantes, réceptions de toutes sortes dont l'éclat est rehaussé par la présence de visiteurs illustres, apportent une contribution précieuse au rayonnement de la ville Tanger vous offre un panorama en- chanteur, avec l'amphithéâtre de ses maisons chaulées de blanc ou bleu pâle, inscrit dans le cadre des hauteurs boisées de la «Montagne», avec ses minarets de cou- leur, sa kasbah, ses immeubles modernes, ses nombreux palaces très variés, ses hôtels, ses piscines et la plage exceptionnelle qui l'en- cadre, en font un lieu de séjour idéal, auquel s'ajoutent les souvenirs des temps anciens. Avant de commencer la visite de la ville, je tiens à vous signaler que Tanger «La porte du Maroc», est le seul point de passage où le voyageur aborde le continent en restant au volant de sa voiture. Visite de la ville Comment visiter Tanger ? A pied, nécessairement, la ville ancienne et la Kasba. De la terrasse qui s'étend à proximité du boulevard Pasteur, vous pourrez embrasser d'un seul coup d'oeil toute la ville ancienne dans sa ceinture de remparts : au fond et à gauche domine la Kasba, au pied de laquelle, ouverte en amphithéâtre vers le port et la baie (à.dr.), se presse la médina, au second plan, le verdoyant cimetière israélite complète ce tableau d'une touche insolite.
ville casablanca

Grand Socco

Petit Socco et Port Promenade de 1 h 30 environ Le Grand Socco: C'est une vaste place de forme irrégulière où se tient, le jeudi et le di- manche, un grand marché où les paysannes des environs; vêtues de leur foutas rayées et coiffées d'immenses chapeaux de paille à pompons de laines multicolores, viennent vendre fruits et volailles; mais la place reste, tous les jours, un lieu bourdonnant d'activité, aussi bien le matin avec ses marchands qu'en fin d'après-midi avec ses charmeurs de serpents, conteurs et bateleurs de toutes sortes. Le grand Socco est dominé au S.O. par le minaret, décoré de faïences polychromes, de la mosquée de Sidi Bou Abid, élevée en 1917. Sur le côté N.-N.-O., la place est bordée par le parc de la Mendoubia où s'élevait la résidence du mendoub. Dans le parc subsistent de vieux canons (XVlle s.) de diverses flottes méditerranéennes. C'était le représentant permanent du Sultan auprès de la Commission Internationale. Celle-ci était composée de 27 membres dont 9 marocains (6 musulmans, 3 israélites), les autres sièges étant attribués à l'Espagne, à la France, à l'Angle- terre, à l'Italie, à la Belgique, au Portugal et aux Pays-Bas dont les représentants désignaient un administrateur. La rue esSiaghine (des bijoutiers), où l'on s'engage ensuite, n'est pas moins animée ; elle est bordée d'échoppes de toutes sortes dont, bien sûr, celles de nombreux bijou tiers. Sur la droite débouche la rue de la Synagogue d'où une impasse conduit à la maison où vécut en 1869 Henri Regnault (1843-1871); ce peintre réalisa là plusieurs œuvres dont sa Salomé. Un peu plus loin, cathédrale espagnole (dans le chœur, copie de l'immaculée Conception de Murillo) ; au 41, Dar Niaba (façade de style Renaissance) abritait autrefois les bureaux du Naib, représentant du sultan.
ville casablanca

La Kasba

Promenade de 2 heures environ y compris la visite des musées. Du Grand Socco montez par la rue d'Italie et la rue la Kasba, entre le parc de la Mendoubia (à g) et le rempart Ouest de la médina (à d.) masqué par des maisons et des boutiques La porte de la Kasba accède à la place du Tabor : au fond, ancienne batterie Naam. Suivez la rue Riad Sultan, le long du mur établi sur le rebord de la falaise de la ville haute Autour du Méchouar se pressent la mosquée de la Kasba (minaret octogonal revêtu de faïences polychromes), le Dar echCherâ, le Dar el Makhzen (au fond) et le Bit el Mal ancienne trésorerie: ce bâtiment à trois baies éclairant une salle à trois nefs fut érigé sous le règne de Moulay Ismail, peu de temps après le départ des Anglais (1684) Dans un angle subsiste une de ces lourdes caisses en bois de cèdre renforcée de ferrures dans lesquelles les sultans enfermaient leur trésor. Au fond, un vestibule conduit à un patio bordé de chambres : celle de droite, précédée d'un portique est fermée par une épaisse porte à vantaux bardés de fer ; une coupole dodécagonale, sculptée et peinte reposant sur une frise de stalactites, la couvre ; une toiture prismatique, également ornée, surmonte la pièce de gauche. Le Dar el Makhzen (palais du Sul tan ; ouvert tous les jours de 9 à 18 h, horaire spécial pendant le Ramadan) remonte à Moulay Ismail. ll fut agrandi par Ahmed ben Ali vers 1735 puis, notamment, par Moulay Sliman, au début du XIXe siècle et Moulay el Hassan, en 1889. Le palais s'ordonne autour d'un patio qu'entourent des arcs décorés de faïence émaillée reposant sur des colonnes de marbre à chapiteaux i composites un peu dans le goût italien du XVIIe s . Une mosaïque de Tétouan, très différente de celles de Fès par le dessin et les coloris, orne le bassin central. Les appartements, caractéristiques d'une habitation musulmane princière, avec salle du Trône et salle d'apparat, sont revêtus de mosaiques, de plâtre sculpté à motifs floraux, épigraphiques et géométriques et couverts de plafonds en bois peint. Tout l'art marocain est présenté là, région par région, avec pour chacune d'elles, ses productions les plus caractéristiques poteries vanneries, tissus et armes du Nord, présentation traditionnelle de la mariée tanjaouie, tapis de Rabat et de Médiouna, travail des populations de la côte atlantique, etc.. Dans la salle de Fès, la plus riche, dinanderie, livres reliés et enluminés, céramique, soieries. Les salles suivantes, renferment d'admirables tapis et bijoux, ruraux et citadins, des bois peints, des fers forgés des broderies et des instruments de musique.
ville casablanca

Cap Spartel Grottes d'Hercule et l'Antique Cotta

Circuit de 33 km ; nécessite de 2à 3 h Départ de la place de France : suivre la rue de Belgique Sortie ouest de la ville, direction la montagne, laissez à gauche la route de l'Aéroport, après être descendu dans un vallon, tournez à gauche au long du cimetière chrétien qu'on longe à droite. La route se dégage de l'agglomération monte sur une crête couverte d'une épaisse pinède, passe devant le Palais de S.M. Hassan II, où le souverain aime à se reposer l'été, puis devant le camping International, le restaurant Danabo dans un parc, et un relais hertzien à 14 km. Phare du Cap Spartel qui balise l'entrée Sud du détroit, côté atlantique. Le site de mer et de roche est très beau des pins et des fleurs l'agrémentent. Sans cesse des bateaux, modestes cargos ou pétroliers géants doublent cette extrémité de l'Afrique. Terrasse, parking, restaurant De la terrasse Belvédère, la route descend rapidement vers la longue grève de sable qui s'étire au sud et sur laquelle viennent mourir les rouleaux d'écume. 4 km. Depuis le phare. Un vaste parking, un restaurant et Guide" prompt à vous servir signalent la proximité d'un site catalogué Les Grottes d'Hercule Dans un repli de rochers s'ouvre la grotte (1 DH l'entrée) la cavité est assez impressionnante, avec de multiples ramifications et des ouvertures sur la mer qui, à marée haute, pénètre assez avant dans certaines salles. Cette grotte recèle une originalité majeure qui à elle seule vaut le déplacement : la trace sur toutes ses parois d'une intense exploitation du dur calcaire que les hommes, depuis certainement la préhistoire jusqu'à un passé récent découpaient en galettes épaisses de quelques douze centimètres et d'un diamètre de quarante cm. afin d'en faire des meules. Des milliers de meules à main ont été détachées ici à coups de pics et de coins. Plusieurs sculpteurs ont façonné grossièrement des figurines sans valeur artistique à l'intention des touristes. A côté de la grotte, petite plage et restaurant. De la falaise voisine, le gardien ne manque pas de faire remarquer, en contrebas et presque sur la plage, le quadrillage des pierres, caractéristique d'une construction antique. Il s'agit de l'antique Cotta, une des nombreuses installations que les Romains avaient édifiées au long du littoral jusqu'à l'embouchure du Loukkos.

rejoins nous et decouvrez nos derniere offre sur: GLbooking

Get in touch with usFeel free to say hello!

  • MAG 4 IMM 65 GH 9b LOT ADDAMANE,BD DAKHLA AIN CHOCK 20153 - CASABLANCA, Morocco
  • Support : +212 808-549-261
  • Tel : +212 608-065-757
  • E-mail: contact@glbooking.com
  • Hours of work: 08: 00-20: 00 except Sunday